Blog page header image

Les défis de la réalité augmentée

L’émergence de la réalité augmentée (RA) a permis aux auteurs d’atteindre leur public cible autrement. C’est divertissant, amusant et très innovant. En tant que média émergent, la RA fait face à de nombreux défis. En produisant La ville des fantômes, une expérience cinématographique interactive et pleinement immersive en réalité augmentée, nous avons beaucoup appris. Tous les processus de travail du cinéma traditionnel ne peuvent plus être appliqués. Notre président, Robert Young, a participé à un panel à AWE Europe 2017 en octobre dernier et voici les sujets et les points de vue qui ont été jugés importants pour le succès d’une production en RA:

1. La crédibilité

Fournir une expérience réaliste et crédible devient un défi lorsque les créateurs de contenu doivent utiliser l’environnement réel comme base pour raconter leur histoire.

« Si la porte est fermée, le personnage ne peut pas entrer dans la pièce. C’est en direct, et on ne peut pas dire coupé et refaire la scène comme au cinéma », a déclaré Robert Young, président de CieAR.

C’est là que les expériences en RA deviennent plus complexes à concevoir et à produire. Si le personnage vous parle sans vous regarder, l’effet réaliste disparaît soudainement. La crédibilité devient alors primordiale pour convaincre le participant à plonger dans votre histoire et à profiter de son expérience.

2. Une histoire non linéaire

Les expériences immersives et interactives ne sont pas linéaires. Les créateurs de contenu ne peuvent plus utiliser les moyens traditionnels pour créer et produire du contenu – contrairement à un film, où les gens sont assis devant un écran et sont contraints à le regarder comme les créateurs l’ont prévu. Les créateurs de contenu doivent alors innover et trouver de nouvelles façons d’inciter le participant à suivre l’histoire. Ce dernier est complètement libre: il décide où regarder et ce qui attirera son attention.

3. L’attention du spectateur-acteur

Alors, comment capter l’attention du spectateur-acteur? La façon dont les gens regardent une histoire a changé selon Robert Young. Les créateurs de contenu doivent innover et explorer la plateforme qu’ils utilisent pour créer des histoires captivantes. Les créatifs vont générer du contenu pour créer quelque chose de spectaculaire en utilisant les forces du médium, qu’il s’agisse du son, des cinématiques, de l’interactivité ou autre. Par exemple, dans La ville des fantômes, nous combinons des repères visuels et sonores, l’interaction avec des personnages et d’autres techniques pour attirer l’attention du participant. Un personnage peut vous chuchoter quelque chose dans l’oreille ou marcher autour de vous, des objets peuvent scintiller pour capter votre attention, etc.

Nous avons encore beaucoup à apprendre en tant que fournisseurs de plateforme et de contenu pour aider les créateurs à développer un contenu attrayant et de qualité. La RA apporte beaucoup d’opportunités à l’industrie du divertissement. Tous les essais et erreurs conduiront les développeurs à créer des expériences interactives fluides et réalistes que tous s’imaginent!

Ce blog a été inspiré par un panel à AWE Europe sur le divertissement immersif modéré par Lauren Bedal -Senior interaction designer chez Matter.
Écouter la vidéo ici

*Crédit pour la photo: @ARealityEvent



<--- Back to blog